L'abattoir mobile

Est-ce possible en France?

L’expérimentation de l’abattage mobile a été adoptée en juillet 2018 par l’Assemblée nationale et le Sénat à la suite des États généraux de l’alimentation dans le cadre du projet de loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire.

Pourquoi déplacer des abattoirs?

L’abattage des animaux à la ferme dans des camions dédiés permettra de supprimer le stress lié au transport et à l’ambiance des abattoirs actuels. C’est l’abattoir qui vient aux animaux et non l’inverse. Ce système est plus respectueux du bien-être animal en évitant tout ce stress lié au transport, et à l’ambiance des chaines d’abattage industrielles.

Et concrètement?

Ce système, Emilie Jeannin l’a découvert et Suède. C’est là que l’entreprise suédoise d’abattage mobile Hälsingestintan a conçu et mis en oeuvre cette unité d’abattage mobile mobile pour bovins. Depuis sa mise en fonctionnement en 2014, cet abattoir mobile sillonne toujours les routes suédoises de ferme en ferme.

Le dispositif d’abattage mobile de la société Le Bœuf éthique se composera de trois véhicules, dont un modulable dédié à l’abattage (6 m de haut X 27 m de long), un à la réfrigération et un faisant office de bureau et vestiaire. Son fonctionnement requiert 5 personnes, non compté l’inspecteur vétérinaire dépêché par les services de l’état. Deux heures sont requises pour sa mise en place avant de pouvoir passer 6 animaux/heure de façon autonome.

10 secondes

Il ne s’écoule qu’une dizaine de secondes entre l’instant où l’animal quitte ses congénères et son environnement natif et naturel, et le moment où il est mis à mort, alors qu’il pense simplement traverser le camion dans sa largeur pour rejoindre la prairie visible à quelques mètres.

Plus de respect des animaux et des hommes

Pas de transport, pas de transit en centre de collecte, pas de mélange, pas de rupture de groupe social, pas d’attente, pas de manipulations intempestives, pas d’oppression, ni bruits ni odeurs anxiogènes, pas de blessures, pas de souffrances, pas de stress, pas d’opacité, pas de cadence infernale, pas de zone d’ombre, pas de doute, plus de proximité, plus d’humanité.

« L’abattoir mobile à la ferme profitera à tous les éleveurs qui veulent s’impliquer : les animaux seront achetés vivants par la SAS Le Bœuf Ethique, qui en assurera l’abattage à la ferme, la transformation et la vente sous la marque « Le bœuf éthique », laquelle valorisera l’ensemble des garanties offertes aux consommateurs »